mercredi, mars 01, 2006

Enfin Un Bon Film! : Crash



J’ai vu, de mes yeux vus, hier soir un très bon film et de surcroît pour une fois américain, et je voulais vous en parler !

Le film en question s’appelle Crash du réalisateur Paul Haggis, titre malheureusement traduit en français par Collision, ce qui tout de suite, le fait moins bien !!!

Pour moi, ce qui m’a beaucoup plu, était enfin de voir un film sur la réalité des choses, sur le quotidien à Los Angeles (que l’on peut d’ailleurs appliquer a la plupart des grandes villes ici), pour une fois, un choix délibéré d’essayer de montrer une face cachée de l’Amérique (et de beaucoup d’autres pays…) celle de la haine quotidienne engendrée par des préjuges raciaux.

Le film essaie de montrer que cette réalité n’est ni noire ni blanche (c’est le cas de le dire !!) mais plutôt un mélange de croyances et pensées contradictoires en chacun de nous.

Crash parle avant tout du racisme quotidien, de cette tension sous-jacente qui en résulte et que l’on ressent partout.

C’est bien une des choses qui m’avait frappé lors de mes premiers séjours, ce fil tendu prêt à péter, cette tension permanente et constante, si bien expliquée dans le petit dessin animé de South Park au beau Milieu du film de Michael Moore, Fahrenheit 911 (ou une petite historique de l’esclavage des noirs par les blancs avec en parallèle la recrudescence des armes a feu).

Les inégalités sont criantes (pauvreté, délinquance) et on peut facilement (et malheureusement) voir quels groupes ethniques en font les frais.

Ce film souligne encore en moi cette idée que tout est lie, que nos actions, nos pensées, même les plus cachées, peuvent avoir un impact sur les autres et par extension, sur la planète. Les enchaînements entre les scènes nous rappelle constamment a cette idée (par exemple quelqu’un ouvre une porte, la scène se termine, et la scène suivante enchaîne sur un autre personnage ouvrant une autre porte quasiment en même temps.).

J’en suis ressortie avec une lueur d’espoir ! Mais le changement commence par soi-même et à mon avis, ne se fera qu’au niveau individuel…dur dur de chasser les idées reçues !

Le film est sorti aux Etats-Unis en mai 2005 et en septembre de la même année en France.

Peut-être l’avez-vous déjà vu ? Il a obtenu un prix au festival de Deauville.

Lien FR
Lien US

11 commentaires:

miss lulu a dit…

je l'ai vu quand il est sorti et c'est effectivement un film impressionant et... puissant! moi ça m'a plutôt fichu la trouille de voir cette violence qui n'en finit pas. je ne lui trouvais pas d'espoir. j'ai trouvé très bien que ce ne soit pour une fois pas un film sur le racisme noir-blanc. là on voit le racisme sous toutes ses formes. à quelque niveau de l'échelle sociale qu'on se trouve, on a toujours besoin d'un plus faible que soi (pour pouvoir s'en moquer, le traiter méchament, le snober, etc.), c'est un peu la moralité de ce film, je trouve...

en passant, j'ai trouvé que sandra bullock jouait terriblement mal dans ce film... mais ça faisait peut-être partie de son caractère...

sandrine a dit…

J'avais aussi fait unbillet la dessus. C'est drole, on a fait la même remarque sur le fait que nos destins sont liés, et que nos actions ont des repercussions la ou on ne les attend pas. Un film magnifique, en competition pour le meilleur film aux oscars avec le film des cowboys gays!

Le Piou a dit…

J'ai trouve ce film super moi aussi. Mais bonjour le coup de cafard apres...

Sardinette a dit…

Merci pour vos commentaires!
oui je comprends que le film soit un peu deprimant (meme beaucoup!!!) mais pour moi l'espoir vient du fait que ce film est été fait, et que les gens puissent le voir et s'y reconnaitre. Voir les choses comme elles le sont et savoir les identifier en soi-meme, pour moi, c'est le premier pas vers le changement!!! Et pour faire de la psychologie de comptoir, comme dit Dr Phil "you can't change what you don't aknowledge" (on ne peut pas changer ce dont on a pas conscience). Et comme les personnages du film qui chacun a leur facon, recoivent un "wake-up call" j'espere que le public aussi par le biais du film va se reveiller....
tout ca me rappelle la chanson Living Room de Paris Combo :
"Quand ils nous vendront des canifs
Et des idées malsaines
Pour que nos petites vies s'enfouissent
Dans la violence et la haine"...
Miss Lulu: moi curieusement j'ai trouve qu'elle jouait tres bien la republicaine haineuse politiquement correct! je l'ai seulement vue dans peu de films, alors, mes references sont maigres!!!
Sandrine: ou est ton site??? donnes ton adresse qu'on puisse le lire? a moins que tu ecrives sur le papier?
Pioupiou: c'est apres un tel film que l'on peut se marrer sur le sujet en regardant le Chapelle Show pour se consoler! ;)))

sandrine a dit…

http://reunion-usa2.hautetfort.com/

Mais j'ai ecrit mon billet sur ce film il y a plusieurs semaines, alors il est loin, loin dans mes archives :-(

Sylvain a dit…

j'ai vu j'ai adoré ! Drolement bien monté... Pas forcément bon pour le moral...

dadiluz a dit…

Un film apparemment à voir, mais un peu déprimant, donc je vais attendre un peu et je vous tiendrai au courant de ma critique..

dadiluz a dit…

Ce film m'a ému aux larmes, car il démontre avec force notre point faible à tous.., la peur de l'autre et par là-même la peur de soi-même...
C'est avec une infinie justesse que Haggis et ses collaborateurs (le responsable de la photographie notamment se frise les moustaches..!) nous démontrent par a+b que tous nos actes, toutes nos paroles, bonnes ou mauvaises, retentissent tout autour de nous.
Comme tu dis Moug, c'est à chacun de prendre conscience de notre humanité, mais qu'il est difficile de l'appliquer au quotidien (surtout celui de L.A !!).
Et surtout, celui que l'on croyait le moins raciste, (le jeune flic), et qui le clame haut et fort, c'est en fait celui qui a le plus peur, et le seul à tuer quelqu'un tellement sa peur le submerge...(finalement, c'est bien lui le plus raciste, mais cela se révèle à lui petit à petit..)
Enfin, un film à garder dans sa vidéothèque et à revoir avec plaisir, car la fin nous invite à tenter de ne plus avoir besoin de "crash" entre nous pour pouvoir s'aimer tout simplement.

MariaPia a dit…

la presse américaine a pourtant plutôt été déçue que CRASH ait obtenu l'Oscar du meiller film, qu'elle juge trop moralisateur. J'avais aimé justement son caractère très dérangeant.

Anonyme a dit…

Yop petite Marion ^^
He ben oui, je l ai vu ce filme au cinoche y a pas longtemps, et franchement, je suis resté sur le cul.Ca faisait bien....uchhhhh trés longtemps que j'avais pas prit un pied pareil au cinema avec un film américain.
Je me suis régalé.Je dois pas être le seul car il a fait un vrais carton, bien mérité à mon avis.
Superbe blog, j ai des problemes pour afficher la bande rose à gauche, je ne sais pas ce qu il y a dedans, va faloir que je regarde ca de plus pres.
A tres bientôt, et vieve le net ^^
Gilles

Tomate Farcie a dit…

Zut, va falloir que j'aille le voir pour pouvoir participer a la discussion ici! ;-)