mardi, novembre 29, 2005

Mes Hommages...





Orhan Pamuk, écrivain turc, est inculpé par une cour d'Istanbul pour « insulte délibérée à l'identité turque ».Il sera juge le 16 décembre. Celui-ci est menacé d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à trois ans publiquement et a personnellement reçu des menaces de mort.

La cause : celui-ci a déclaré à un journal suisse, le 6 février 2005, que «30000 Kurdes et 1 million d'Arméniens ont été massacrés» pendant le génocide de 1915.

En 1915 et 1916, durant la première guerre mondiale, entre 1 200 000 et 1 500 000 Arméniens ont été tués sur place ou sont morts au cours de leur déportation, soit les deux tiers de la population arménienne vivant dans l'empire ottoman.

En effet la question du génocide, est un sujet plus qu’épineux encore de nos jours en Turquie… En effet celle-ci refuse d’admettre publiquement l’existence du génocide...Dans un article turc, j’ai seulement vu l’expression "déportation arménienne".

Dans d'autres affaires, le journaliste Hrant Dink a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir « insulté et miné l'identité turque dans les médias », rapporte le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). À titre de rédacteur en chef de l'hebdomadaire turco-arménien « Agos », Dink a écrit en 2004 une série d'articles traitant de la mémoire collective des massacres d'Arméniens de 1915-1917 sous l'empire ottoman. Dink y invitait les Arméniens à dépasser leur colère historique envers les Turcs et à « se tourner vers les perspectives de l'Arménie indépendante ».

La Turquie ne reconnaît pas que le massacre des Arméniens par les Ottomans au début du XXe siècle équivaut à un génocide. Le Parlement européen a fixé comme condition de l'adhésion de la Turquie à l'UE la reconnaissance formelle des tueries comme génocide.

Pourquoi ? Pour des raisons humaines sans doute, par fierté oui, mais aussi parce qu’il est toujours difficile de reconnaître ses torts et encore plus de s’excuser…

De plus par peur sûrement de devoir payer des réparations, des années plus tard…


Je n’ai pas de réponses à ces questions mais seulement mes racines, et l’histoire de mon grand-père, qui coule dans mes veines….


Je salue votre courage, Messieurs Pamuk et Dink, pour avoir eu le courage de dire ce que l’on veut faire oublier…


En savoir plus sur le génocide Arménien de 1915 : ici

Le tres bon site de http://www.armeniangenocideposters.org/

Les site d’ Orhan Pamuk

Sources : ici ici ici et ici

Mise a jour (fev 2006):

"Un tribunal d'Istanbul a abandonné les charges contre l'écrivain turc Orhan Pamuk, poursuivi pour avoir évoqué le génocide arménien dans un entretien à un journal suisse en février 2005. Cette décision met fin à un procès à haut risques pour la Turquie qui frappe à la porte de l'Union européenne."

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Parev kez artchik,

Oui Orhan Pamuk est un grand écrivain, je sais pas si tu connais ses oeuvres ? Moi j'ai accroché sur KAR (neige) et la Turquie vient encore de perdre un de ses plus grand écrivain (après Nazim Hikmet, apparemment c'est une bien mauvaise habitude).

Sako...