jeudi, septembre 01, 2005

Kinkade, Maitre de la Croute

Ah voila quelque chose ou plutôt quelqu’un que je vais faire découvrir aux français ! Je vous parle d’Art aujourd’hui et plus précisément du peintre le plus riche au monde, de son vivant !

Ce génie de la croûte fait un malheur chez les beaufs qui s’arrachent ses oeuvres comme des petits pains.
Grand maître du douteux, Thomas Kinkade propose des scènes champêtres avec chaumières aux cheminées fumantes, sur fond de ciels colorés, et autres compositions d’un goût tout a fait sur, rappelant l’amerique du passé…
Celui-ci est d’ailleurs nomme en trademark, « le Peintre de la Lumière » ce qui doit faire retourner Turner dans sa tombe…
Sans oublier d’admirer les peintures patriotiques (drapeaux américains flottant dans les airs) ou encore les peintures d’inspirations religieuses (chrétiennes bien entendu…) se référant directement à Dieu, à la prière et au Ecritures. Dans les peintures notamment intitulées "l'heure de la prière" est inclus un psaume de la bible…. Merveilleux pour sa salle à manger. Celui-ci se présente au public comme « un chrétien dévot créditant le seigneur pour sa capacité et son 'inspiration ».
Ce petit malin a déjà vendu environ plus de 10 millions de travaux…
Le truc, et il y en a un, c’est que ce ne sont pas exactement des "peintures".
La plupart des tableaux sont simplement des copies qui ont été accentuées avec quelques traits de peinture par "les maîtres de mises en lumière" qui "oeuvrent" dans quelques 350 galeries au nom du grand maître.
Vous me direz, Dali ou Picasso ont vendus des milliers de lithos ou sérigraphies, mais bon, au moins c’était des artistes, eux…
Ces merdes sont vendues en éditions limitées, à des prix exorbitants….
On trouve également sa marque de fabrique sur tout un tas d’objets diverses et variés, aussi laids les uns que les autres : puzzles, lampes, fauteuils, boites a musique, ours en peluches, calendriers, nappes, jouets, et je vous en passe….
Comble de l’horreur, il existe également un développement immobilier inspiré par ses croûtes, pas loin, à 40 min au Nord à Vallejo…

Voir également ce site de parodie, avec œuvres du faux frère de l’artiste : « Bienvenue dans mon monde de paix, de lumière et de céréales savoureuses du petit déjeuner.
Après ma carrière semi-reussie en tant qu'agent d’un groupe de pop local, j'ai décidé de suivre les pas de mon frère Thomas et de devenir peintre. J'ai adopté en grande partie le modèle visuel de mon jeune frère. Je l’ai complété, avec un hommage au caractère chaud et affectueux qui a inspiré Thomas quand il était un enfant. » Voir les peintures avec l’ajout d’un troll dessus….

Je vous offre en guise de réflexion le travail de Jos Sances, inspiré des croûtes du maître mais tournées en dérision, avec une petite pointe politique, comme j’aime !!! Celui-ci va être exposé au centre d’art de Richmond, du 10 Septembre au 8 Novembre.


Sources : mon propre dégoût et Salon.com !


3 commentaires:

Angelina a dit…

J'ai vu une de ces lithos chez un de mes collègues.

Le roi du kitsch coté en Bourse!
Extra super VRP ou artiste?
Il a trouvé la formule qui transforme les croûtes en or.
Vendre des copies séries limitées de ses oeuvres sous le couvert de religion et de chrétienté...
Tous les moyens sont bons pour vendre, charité, patriotisme, foyer...
Un horreur!
D'ailleurs, de ce pas, je m'en inscrire sur son fan club pour récupérer une théière Kinkade "Collector's Society"
Marrant le site de parodie!

Chris a dit…

L'avant dernier tableau, c'est le moins qu'on puisse dire est kitch, mais il me rappel Blanche neige et les septs nains ! :oD (ou les jeux King's Quest)

sandrine a dit…

Super cet article! C'est vrai que ce sont des croutes. Mais je dois dire que ce Thomas Kinkade a un vrai talent : le marketing! Et c'est ce qu'il faut pour reussir aujourd'hui. Il a ecrit aussi plusieurs livres religieux je crois.