vendredi, mars 02, 2007

Quelques nouvelles...

Cette semaine pas beaucoup de temps pour mettre a jour le blog...
en fait du temps pour autre chose... comme jouer au billard après le boulot, car il y a bien... une table de billard a mon boulot, et cela est beaucoup plus tentant que de rester derrière mon ecran!
bon a part tout cela qu'est que j'ai fait cette semaine?

He bien j'ai commence le projet de plier des grues en origami, juste pour le plaisir, et peut-être qu'au bout de 100, je les enverrai au japon...

d'ailleurs connaissez-vous l'histoire?
Sadako Sasaki a été exposée, enfant, au rayonnement du bombardement atomique d'Hiroshima. Elle fit un voeux et décida de plier 1 000 grues pour l'aider a guérir. Elle mourut d'une leucémie en 1955 à l’age de 12 ans après avoir plié 644 grues. Ses compagnons de classe plièrent le nombre restant et elle fut enterrée avec la guirlande de 1 000 grues.



Une statue représentant Sadako existe dans le Parc de la Paix d’Hiroshima : Une jeune fille se tenant les mains ouvertes, un vol de grue de papier au bout des doigts. Chaque année la statue est ornée de milliers de guirlandes de mille grues d'origami envoyées du monde entier.
Le conte de Sadako a été raconté dans beaucoup de livres et de films. Dans une version, Sadako écrit un haïku:

J'écrirai la paix sur vos ailes,
et vous volerez autour du monde,
de sorte que les enfants ne meurent plus de cette façon.

Cela me fait penser d'ailleurs a ce magnifique animé nomme "le tombeau des lucioles" (grave of the fireflies pour ici), si vous ne l'avez pas vu, regardez le, c'est vraiment un trés beau (et triste) film...



Pour passer a un autre registre, un peu plus gai, j'ai vu au hasard de ma location de dvds, un excellent film français dont je voulais vous parler.

Ce film français de 2004 s'appelle Brodeuses (Sequins est le titre américain) et depicte l'amitié naissante de 2 femmes totalement opposées, en age comme en caractère...
Je ne vais pas vous raconter l'histoire qui est du plus simple, mais cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un film aussi subtil, ou les silences en disent plus que les paroles.
La lumiere et les paysages y sont aussi très beau, ainsi que les ouvrages que réalisent ces dames (ben oui elles sont brodeuses!!!).

C'est le premier film de la réalisatrice Éléonore Faucher, qui a été filmé en Charente et a obtenu le « Grand Prix du Festival France-Cinéma de Florence » ainsi que le « Prix Michel d’Ornano à Deauville 2004 ».

Pour les locaux, et c'est une coincidence, le film sera joue le 2 Avril , 2007. SONOMA STATE UNIVERSITY FRENCH CINÉ-CLUB. (7pm in Stevenson 2006 on the campus of the university, 1801 E. Cotati Avenue, Rohnert Park. Admission to the film is free. )

Sur ce, bon films et bon weekend! ;)

1 commentaire:

maxime a dit…

pas amateur de films francais mais celui est tres bon