jeudi, août 10, 2006

Oakland Chinatown


Mais ou suis-je??? ;)


Aujourd’hui je vous emmène faire un petit tour du cote du Chinatown D’Oakland.
Au contraire du quartier chinois de San Francisco, celui-ci est un vrai Chinatown pour les asiatiques et non pas pour les touristes !!
On y trouve de nombreuses boutiques, surtout des épiceries, mais aussi des herboristeries, des magasins Hello Kitty, et toute sortes de restaurants !
Attention ! Si vous avez la vue ou les narines sensibles, ne pas s’y aventurer… ;))
En effet, les odeurs de poissons séchés et autres bêtes non identifiées, les étals de viandes et de poissons sans frigo, et les poubelles jonchant les trottoirs vous transportent dans un autre monde qui vous prend parfois au narines (et je suis loin d’être sensible…).
Bref ça vaut le coup d’y aller si vous êtes amateur de différence !
Une fois j’ai eu le malheur de manger dans un restaurant de Dim Sum, ou les serveurs avec leur petits chariots et ne parlant pas un mot d’anglais (ni de français d’ailleurs !!!), avec un menu en chinois, vous mettent sur la table des plats singulier dont on a du mal a discerner le goût…(et tous a base de viande malheureusement…)
Bref, au cœur de l’amerique aseptisée, le contraste est quelque peu…frappant !!!


fruits ou legumes??? je n'ai pas la reponse!!!


cannards laques dans la vitrine...






ce carrefour est le seul dans oakland ou les pietons peuvent traverser dans tous les sens!!!
quel bordel!!! special chinatown!


si vous aimez les bains de foules allez-y un samedi!


des merlans seches (ils avaient des yeux de merlans fris!!!), mmm ca doit croquer sous la dent!!!

1 commentaire:

transall a dit…

Bonjour,

Difficile ici d'admettre l'idée même d'un restaurant dans lequel le serveur ne parlerait pas français et les menus seraient totalement hermétiques...

Le communautarisme a ses limites et je ne suis pas sûr que la constitution d'ilôts aussi fermés par rapport au pays d'accueil soit un gage d'intégration.

C'est, à mon avis, l'un des grands problèmes des U.S.A. pour les années à venir...

Amitiés,

Didier (photo blog)