jeudi, avril 28, 2005

L'americain de chez nous


On nous dit que les francais mangent bien mieux que les americains, et bien sur, cocorico, la pluspart du temps, c'est a peu pres vrai...
Sauf qu'on ne raconte pas a grands cris les innovations culinaires du cote de la "junk food" qui se passent en france...
Notamment l'invention bizarre d'un sandwich nomme "Americain", constitue d'une demi-baguette fourree avec un steak et des frites, et surement une rasade de ketchup...
On dirait donc que ce nom est pretexte a une ignominie culinaire, qui porte le nom CARBS (carbohydrates, non ecourte pour pouvoir nous bassiner avec des yahourts sans carb, des pates sans carb, etc, etc..) ecrite sur son front!
On sait bien que les americains ont mis du steak dans du pain les premiers, mais de la a y ajouter les frites....

2 commentaires:

lucie a dit…

huhuhuhuh beurk!!!!! trop drole! !

Ghismo a dit…

Tu sais que ça me donne faim d'entendre parler d'américain !...

Les derniers que j'ai mangé, c'était à Nantes, et il y en a certain dont je me souviens encore.

Une petite caravane, devant l'île Gloriette, équipée de plaques au gaz, l'hygiène n'a jamais du y mettre les pieds, mais le cuisinier arabe qui préparait ses sandwichs était vraiment quelqu'un, et le chef, c'était lui, on chipotait pas avec lui.

Steack, oignons, option salade, option tomates, frites bien sûr, et sauce au choix : moutarde, mayo pour moi, harissa, ketchup.

On y allait les soirs de répétitions avec mon groupe de funk de l'époque, après la répétition, vers minuit. Et ces sandwich qui n'avaient rien de diététique étaient simplement bons.

Autant que le moment passé à les manger était exceptionnel... une dizaine de potes après avoir joué de la musique, ça donnait. L'hivers, on avait froid pour de vrai, mais on ne ratait jamais ce rendez vous à 20 Francs.

Comme quoi le plaisir en gastronomie peut se prendre n'importe où.